Sport détente ou sport d’aventure, ici, tout est source d’enchantements.

Entre les zones continentales et son littoral, la destination Occitanie, Pyrénées Méditerranée bénéficie d’une rare diversité qui en fait le lieu idéal pour des vacances actives mais aussi reposantes. Entre Kitesurf et spa, tout n’est que plaisir.

La région a le privilège de disposer d’immenses étendues restées à l’état de nature. Ce splendide patrimoine en fait une région où le tourisme se conjugue avec l’aventure, que ce soit vers le littoral pour le Kitesurf ou la voile, ou dans les terres pour la randonnée en Cévennes, dans les Pyrénées ou sur les causses. Mais c’est aussi une destination détente de premier ordre puisqu’avec 30 stations, la région Occitanie, Pyrénées Méditerranée figure sur le podium des régions thermales de France.

Kitesurf 

Du Grau du Roi à Canet, les 220 kilomètres de côte méditerranéenne visitée par le mistral et la tramontane, offrent des vagues à la hauteur des envies des passionnés de kitesurf. Des spots ayant chacun leur spécificité, des plus accessibles pour les débutants aux plus sportifs pour les experts et amateurs de sensations fortes. Grâce à la tramontane, la côte audoise est aussi le paradis des amateurs de windsurf, et autre funboard. Face aux falaises sauvages de Port Leucate, la plage des Conssoules, à la Franqui, accueille le rassemblement des meilleurs riders internationaux, le Mondial du Vent. Le spot de Gruissan, idéal pour le freestyle, le slalom ou la vitesse, est réservé aux professionnels amateurs de sensations fortes et accueille chaque printemps le Defi WindSaint Pierre-sur-Mer, où se déroule la coupe d’Europe junior de Kitesurf, développe de nombreuses animations pour les jeunes sportifs. Dans le Gard, la plage sud du Grau du Roi-Port Camargue est aussi un spot idéal pour prendre ses premières vagues. La Tamarissière, à Agde, ravira les amateurs de freestyle. Si le vent est au rendez-vous, les riders longue distance préfèreront Villeneuve-les-Maguelone où se déroule, en mai et durant quatre jours, le Festikite.

Paddle

Ancêtre du surf moderne et originaire de Polynésie, le stand-up paddle, ou SUP, est devenue l’une des activités nautiques les plus pratiquées en France. Certains parcours sont déjà mythiques : la boucle du Ponant en Camargue, les canaux de Palavas-les-Flots, le Canal du Midi, les criques du Cap Béar ou le lac de montagne Génos-Loudenvielle et, beaucoup plus agités, les Raspes du Tarn ou la rivière Axat.

Voile

La voile reste le sport nautique le plus pratiqué dans la région, qui compte vingt écoles de voile accueillant plus de vingt-sept mille stagiaires pendant la période estivale. 

Aventure sous-marine

Baptême de plongée, exploration, il y en a pour tous les goûts en Méditerranée sur cette « Mare Nostrum ». Mais on plonge aussi dans les étangs.

Eaux vives

Cascades, rivières tumultueuses, torrents de montagne offrent tous les ingrédients pour ajouter une dose d’adrénaline aux sports en eaux vives. Sauter dans des vasques à l’eau cristalline du canyon du Llech, qui passe pour l’un des plus beaux des Pyrénées ou suivre l’Agly dans les grandioses gorges de Galamus, descendre les toboggans du Chassezac, surnommées « La Perle des Cévennes », au fond d‘une gorge profonde de trois cents mètres, s’essayer au must de l'extrême dans les torrents du gouffre de l’Enfer en Haute Garonne, multiplier les jeux d’eau et les rappels dans la Vallée des Gaves, découvrir le cadre très sauvage et des sensation fortes au canyon du Vialais, dans le massif du Caroux sont autant de plaisirs à partager… 

Escalade

Avec plus de 70 kilomètres de voies, l’Ariège est le premier département pyrénéen tant en termes d’équipement que d’écoles d’escalade. Du rocher école dédié à l’apprentissage des rudiments de l’escalade, à la Dent d’Orlu, dalles compactes et longueurs sur une arête aérienne, chacun peut trouver sa voie. Mais la variété et la beauté des bloc du Chaos de Targasonne, à proximité de Font-Romeu, le Pic de Maupas dont le passage sur le glacier nécessite piolet et crampon, les falaises calcaires des gorges du Tarn et de la Jonte, à proximité des vautours au vol majestueux, celles de la Clape avec vue sur la mer, ou encore le site du Roc d’Anglars qui surplombe le village de Saint-Antonin-Noble-Val et la vallée de l’Aveyron sont autant d’appels au sommet. Des terrains d’aventure aux voies vertigineuses, la diversité des sites de la région convient aux débutants comme aux plus chevronnés en rassemblant tous les types de grimpe, dalles, fissures, parois verticales, dévers.

Sensations et émotions en Via Ferrata

Entre escalade et randonnée, la Via Ferrata est un bon moyen d’éprouver des sensations fortes. A flanc de falaise, surplombant des rivières, traversant les canyons avec des ponts de singe ou des tyroliennes, plusieurs circuits adaptés à différents publics, des débutants aux initiés, permettent de découvrir la région sous un autre angle.

Vol libre

Baptême de l’air en biplace, stage d’initiation, de nombreux sites permettent d’expérimenter les sensations du vol libre et, pour les plus aguerris, de voler de leurs propres ailes. Le site de la vallée du Louron est considéré comme la « Mecque » du vol libre de parapente des Pyrénées, tandis que Luchon-Superbagnères est le plus haut de la région. Autres paradis du parapente, les corniches du Larzac à Millau, autorisent tous les types de vol au-dessus des Grands Causses. Dominant la vallée de l’Hérault, La Serrane, site phare entre mer et Cévennes, s’ouvre sur les méandres de l'Hérault et le Pic Saint Loup. Un vol depuis Ispagnac offre un point de vue inédit sur les gorges du Tarn. A Cerbère, le décollage s’effectue depuis la falaise du Pic Joan face à la mer…

Voies vertes

Elles naviguent de plage en plage (voie verte du Lido), traversent des départements (Traversée de l’Aude), s’incrustent dans les villes (Toulouse-Blagnac), longent les berges (Voie verte du Lez) s’étirent sur plus de 400 kilomètres le long du Canal des Deux Mers, empruntent d’anciennes voies ferrées (Voie verte des Gaves). Le réseau des Voies vertes n’en finit pas de se développer. La voie verte du Haut-Languedoc, "Passa Païs", s’insère dans Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, celle de l’Espiguette s’insinue entre étangs et marais jusque la mer.

Le vélo, une autre façon de découvrir la région

De nombreux circuits en boucle sillonnent le territoire, pour des balades de quelques heures ou d’une journée, quand d’autres le traversent de part en part pour plusieurs jours d’aventure. Certains itinéraires empruntent des chemins légendaires, celui de Saint-Jacques de Compostelle, d’autres s’invitent sur les berges comme celui du Canal des Deux Mers qui rejoint Sète à Valence d’Agen. De flânerie au bord du Lot en échappée vers le vignoble de Cahors, la Véloroute de la Vallée du Lot conduit à la découverte des célèbres Bastides médiévales.

Randonnée

Quelque quarante deux mille kilomètres de sentiers balisés permettent de découvrir, en étape sur plusieurs semaines ou plusieurs jours, en boucle d’une heure à une journée, les grands espaces, les plus jolis villages et le patrimoine exceptionnel de la destination Occitanie, Pyrénées Méditerranée.

Des golfs à votre pointure

Pratiquer six à huit kilomètres de marche en arpentant les fairways dans un cadre enchanteur et sous un ciel clément, fait forcément la différence. Petit parcours de six à neuf trous, parcours paysagé à 18 trous… des Pyrénées à la Méditerranée, une soixantaine de golfs est répertoriée en région.

Présentes dans toute la région, les stations thermales ont réussi leur mutation

De la Lozère à l’Aude, du Gard au Gers, en passant par l’Aveyron, des Pyrénées-Orientales aux Hautes-Pyrénées, 30 stations accueillent chaque année des centaines de milliers de curistes dans des bâtiments souvent inchangés depuis le Second Empire. Partout, les stations thermales se sont popularisées, offrant des infrastructures médicales ultra contemporaines. Leur situation géographique leur a permis de s’ouvrir à un autre public en proposant des activités de balnéothérapie dans un environnement propice aux loisirs, au ski, à la randonnée et même à la gastronomie.

En s’adaptant à cette nouvelle demande de bien-être, elles ont réussi leur pari : transformer une pratique désuète en une activité jeune et dynamique. Barèges, Balaruc-les-Bains, Lamalou-les-Bains, Cauterets, Luchon, Ax-les-Thermes, Avène, La Chaldette, Bagnères-de-Bigorre ou Lectoure sont désormais associés à des cures médicales reconnues et à une nouvelle manière de « prendre les eaux ».

Que ce soit à Amélie les Bains, Molitg-les-Bains, Prats-de-Mollo, Barbotan-les-Thermes, Cransac-les-Thermes ou Argelès-Gazost... de nombreux centres incluent le spa thermal dans leurs offres de prestations. C’est désormais le thermoludisme, qui a vocation à répondre aux demandes de bien-être et de plaisir, qui se développe comme à Ax-les-Thermes, Cauterets, Saint-Thomas-les-Bains, Llo...

42 stations pour tous les plaisirs de la montagne

Côté grands espaces et sports d’hiver, la destination Sud de France bénéficie du rare privilège de proposer des activités dans deux massifs totalement différents : les Pyrénées, tout d’abord où, de Cauterets à Puyvalador, pas moins de 33 stations mettent à disposition des équipements dernier cri et des activités hivernales chaque année de plus en plus diversifiées : raquettes, canyoning, traîneau, véloski, plongée sous glace...

Le massif des Cévennes, de la Margeride et de l’Aubrac, offre 9 espaces dédiés aux plaisirs de la glisse et de la randonnée à ski, en Aveyron et en Lozère.

Réservez votre prochain séjour dans l'une des stations de montagne ou thermales de  la région Occitanie, Pyrénées-Méditerranée.